Revue de presse : Rencontres des Villes du Transport Gratuit

VIGS a participé à l’organisation des Rencontres des Villes du Transport Gratuit qui ont eu lieu lundi 3 et mardi 4 septembre à Dunkerque, à l’occasion du lancement du plus grand réseau d’Europe en libre accès total.

Maxime Huré est intervenu lors de la table-rond « La gratuité : dans quels contextes et pour quelles raisons? » aux côtés d’Anna Ujma, conseillère du maire de Zory (Pologne), Rafael Calabria – expert brésilien des transports et Anne-Lise Dufour-Tonini, maire de Denain et présidente du SIMOUV, le syndicat des transports de l’agglomération de Valenciennes, qui a instauré la gratuité pour tous les moins de 18 ans à la rentrée, et réfléchit actuellement à des formes plus élargies de gratuité.

Revue de presse :

La Croix

La gratuité des transports urbains, une idée qui gagne l’Europe, Michel Waintrop, le 04/09/2018 à 6h22

Libération 

Transports gratuits : Châteauroux hier, Paris demain ? Par Sibylle Vincendon  

A Dunkerque, les transports gratuits, ça paye. Par Sibylle Vincendon

L’Express

Les partisans de la gratuité des transports militent pour un « changement de cap », Par AFP , publié le , mis à jour à

Le Monde

Dunkerque, plus grande collectivité d’Europe à adopter la gratuité des transports, Le Monde | | Par Laurie Moniez (Lille, correspondance)

 

 

 

 

About the Author
Maxime Huré est Maître de Conférences en science politique à l’université de Perpignan Via Domitia, chercheur au CDED et chercheur associé au laboratoire Triangle (UMR 5206). Spécialiste des politiques de mobilité durable (bicyclette, déplacement piéton, nouvelles mobilités), et des relations entre institutions et grandes entreprises de services urbains, il anime des formations sur l’innovation dans les politiques de transport au sein de plusieurs entreprises, écoles d’ingénieurs et universités. Ses compétences portent plus généralement sur les politiques de mobilité, les politiques énergétiques, la sociologie de l’action publique, les grands groupes privés et les méthodes qualitatives. Il a également ouvert un chantier de recherche sur la gouvernance des projets de tours et sur les acteurs de l’immobilier. Il travaille actuellement sur la diffusion des systèmes de vélos en libre service, les dispositifs d’autopartage, les systèmes ferroviaires en France et aux Etats-Unis et les mobilités périurbaines. En 2015, il a reçu le prix jeune chercheur de la ville de Lyon. En 2016, il a été boursier de la fondation Palladio pour l’immobilier.

Leave a Reply

*