Sortie de l’ouvrage « Rome par tous les moyens. Evolutions urbaines et mobilité, XXe-XXIe siècles »

Un livre pour comprendre l’organisation de la mobilité et les pratiques de déplacements dans la ville de Rome.

L’ouvrage explore le retard de la capitale italienne dans le développement des transports collectifs (contributions d’Aurélien Delpirou et d’Arnaud Passalacqua), le système de vélos en libre service en régie (contribution de Maxime Huré), la spécificité des deux-roues motorisés (motorini, Vincent Guigueno) et la place des piétons dans le centre-ville (Hélène Dang Vu).

Référence : Delpirou A., Passalacqua A., Rome par tous les moyens. Evolutions urbaines et mobilité, XXe-XXIe siècles, Ecole Française de Rome, 2014Photo 018

Date de sortie : mai 2014

About the Author
Maxime Huré est Maître de Conférences en science politique à l’université de Perpignan Via Domitia, chercheur au CDED et chercheur associé au laboratoire Triangle (UMR 5206). Spécialiste des politiques de mobilité durable (bicyclette, déplacement piéton, nouvelles mobilités), et des relations entre institutions et grandes entreprises de services urbains, il anime des formations sur l’innovation dans les politiques de transport au sein de plusieurs entreprises, écoles d’ingénieurs et universités. Ses compétences portent plus généralement sur les politiques de mobilité, les politiques énergétiques, la sociologie de l’action publique, les grands groupes privés et les méthodes qualitatives. Il a également ouvert un chantier de recherche sur la gouvernance des projets de tours et sur les acteurs de l’immobilier. Il travaille actuellement sur la diffusion des systèmes de vélos en libre service, les dispositifs d’autopartage, les systèmes ferroviaires en France et aux Etats-Unis et les mobilités périurbaines. En 2015, il a reçu le prix jeune chercheur de la ville de Lyon. En 2016, il a été boursier de la fondation Palladio pour l’immobilier.

Leave a Reply

*